09 août 2013

A l'heure des corps

  Dans le coeur s'écrit en lettres italiques, l'aimé prénom. Les mots se suspendent au temps, dans les instants fragiles de l'amour, les lettres cherchent leurs forces dans les battements incontrôlés qui réveillent le corps. Comme une rivière devient torrent, elles inondent l'esprit pour forcer le barrage de la langue. Mais elles restent muettes, presque sans consistance tant le moment est indescriptible. Seul le regard trouve l'espace dans les non-dits pour passer son message. Dans les yeux, le livre s'ouvre...
Posté par Encre-Blanche à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 août 2013

Passe-passe

Il y a ces yeux qui te dévorent, ce regard aux couleurs indéfinies, comme un lit d'une rivière où tu voudrais plonger jusqu'à ne plus rien ressentir d'autre que ce courant qui t'emporte loin de tous rivages. Il s'imprime dans tes rétines comme une image en hologramme, il ne te quitte plus, il habite tes iris et se noie dans tes veines jusqu'à cogner ton coeur... Et il trouve la porte que tu avais fermé à double tour. Il y entre et tu ne sais plus si tu avais vraiment tirer le verrou qui te protégeait...
Posté par Encre-Blanche à 00:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,