20 décembre 2017

Instant présent


28 juillet 2013

Le voeu

J'ai décousu le vœu qui pendait à mon cœur Il ne tenait plus que par un fil de douleur. Quand à ma naissance, une fée s'était penchée Sur mon berceau pour m'offrir un joli souhait J'avais serré l'espoir à la force de ma menotte D'attraper sur mes lèvres la douceur de ces notes Qui chanteraient pour moi "Voici venu l'amour Roi". Mais le temps a passé, je suis seule sous mon toit La bonne petite fée a oublié d'honorer ma foi. Ce fil qui glisse entre mes doigts sera le premier A recouvrir ma mort discrète et sans passion... [Lire la suite]
Posté par Encre-Blanche à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 juillet 2013

Le mur du silence

Il falsifie les ombres qui mangent les couleurs De ses yeux maquillés par la douleur. Derrière la cloison de ses paupières Il sombre au chant de ses prières. Il ignore que le bleu de son regard Peut être une vague dans le noir, Alors il reste passager du silence Taisant les voix de la conscience La solitude logée dans sa peine, Il paye cher l’aisance de ce pêne Qui referme sa somnolence Entre les murs de son existence.
Posté par Encre-Blanche à 01:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 juillet 2013

Poésie courte

La vie en filigrane se dévoiledans la transparente solituded'un moment indompté.J'effleure du regardla réalité.
Posté par Encre-Blanche à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juillet 2013

Les jachères

On s’accorde de l’espace Dans nos parcelles du cœur Des lopins en jachères, Où l’on enterre nos douleurs. Les chemins de l’exil Creusent les frontières Entre les jours heureux Et le silence qui s’impose. On s’évade de la tristesse, On cherche dans l’horizon Une histoire sans couteau Quelques mots sans histoire, Un regard qui pense tout haut Qui dévoile son trouble Avec le cœur pour miroir. On observe les signes Sur les ailes des oiseaux, Ils volent vers les nuages Là où les rêves sont permis On voudrait leur courage... [Lire la suite]
Posté par Encre-Blanche à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 juillet 2013

Le bon calcul !

Si de deux l'on ne fait qu'un Quand on ajoute l'amour à deux humains C'est qu'on opère le temps, On soustrait les tourments De la solitude...        
Posté par Encre-Blanche à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 juillet 2013

Se couche la solitude

Il y a ces nuits, Celles où le ciel t’englouti Dans la profondeur de son silence, Tu couches ton blues entre les draps, Il est en toi A te chanter la solitude Sans répit. A cet instant, Tu sais que tu vis. Etre seul, ressentir le manque, Devenir le froid De tes os jusqu’au cœur, Tu es la pierre Qui creuse l’oreiller, Qui roule dans ton corps. Elle écrase tout espoir D’entrer dans un rêve Où ton ombre Pourrait s’unir à une autre. Tu restes figé, Le souffle presque mort Et tu caresses ses aspérités. Elles te... [Lire la suite]
Posté par Encre-Blanche à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 juillet 2013

Départ...

Je serai nue de ta peau Le froid pour oripeau Tremblera ton absence Et mon âme en silence Te regrettera…
Posté par Encre-Blanche à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 avril 2012

Le pantonyme de l'amour

Je suis un pantonyme de l’amour Un mélange de syndromes très vagues, Des p’tits bouts définis au détour D’aventures d’un temps avec ces dames.   Quand on m’écoute, j’tiens de beaux discours. Y a pas de doutes, ils sont antonymes de ma raison. Elle oscille au fil des histoires entre contre et pour, Je suis un paradoxe de la déclinaison.   Mais c’est peut-être, oui peut-être…   Parce qu’j’n’ai pas trouvé mon synonyme, Celle qui d’un coup d’œil rabattrait l’orgueil De mon cœur de mâle sur les ailes d’un... [Lire la suite]
Posté par Encre-Blanche à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 février 2012

Saison morte

La peine Jaunie, Aux couleurs Des feuilles mortes Sous le joug De la morne saison Qui n'en fini plus De déshabiller Mon coeur Pour le laisser nu De toute sève D'amour. Trahison, Comme les arbres Dépouillés, Crisse la solitude Sous mes pas, les feuilles se meurent Sur le sol, Dernier tombeau A leur adieu.
Posté par Encre-Blanche à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,